Notice: Undefined variable: statusTemplate in /var/www/vhosts/16/107341/webspace/httpdocs/ispb-bruxelles.org/wp-content/themes/ISPB-theme/single-formation.php on line 58

Public concerné
Enseignants du fondamental ordinaire et spécialisé
Description

Objectifs:

  • Découvrir de façon ludique les albums «muets» ou «tout image» de la littérature de jeunesse
  • S’inscrire dans une didactique de la lecture de l’image qui privilégie à la fois expérimentation vocale et corporelle, le développement de l’imaginaire, la construction de sens l’appropriation subjective de l’album par le plaisir de raconter, interpréter, bruiter, …
  • Dégager des pratiques pour exploiter la littérature de jeunesse en classe en titillant l’imaginaire des enseignants et des enfants
  • Élaborer une banque d’albums muets et l’organiser en fonction de l’exploitation que l’on peut en faire en classe
  • Développer la confiance en soi

Contenus:

La formation se déroule en deux temps :

La première journée, nous découvrons une foule d’albums dits «muets» avec Ludovic Flamant. Ensemble, nous déterminons les différents types d’albums (narratif, abstrait, …) et jouons avec les spécificités propres à chaque type. A partir de «Dessine» de Bill Thomson, nous élaborons un répertoire des outils à disposition dans l’ouvrage pour «lire» celui-ci (cacher l’image, montrer du doigt, bruiter, commenter, …). En jouant avec ces outils, nous apprenons à en privilégier certains selon nos choix artistiques.

Ludovic dessine ensuite une méthode de travail avec nous, qui permet d’approfondir la compréhension de l’album et de construire du sens. Peu à peu, chacun s’approprie l’album de façon subjective. Pour finir, chacun exploite un album sur base d’objectifs didactiques et/ou transdisciplinaires précis (développement lexical, débat philosophique, savoirs géographiques, …).

Les deux journées suivantes sont animées par Julie Nayer qui propose une approche plus théâtrale de l’album muet. Avec elle, nous transformons une image en tableau vivant, en faisant appel à l’expression corporelle, la mise en espace, le mime, la danse. Puis, nous passons à l’exploration vocale de l’album par le chant et son adaptation verbale grâce à l’écriture de dialogues, la narration, … Chaque exercice recourt à la poésie, l’humour, la syncope, l’abstraction, … pour stimuler l’imagination. Peu à peu, chacun libère celle-ci et interprète l’album de façon de plus en plus personnelle.

Navigant entre exercices collectifs et individuels, cette formation propose différentes pistes de lecture vivante de l’album muet en classe pour et avec les élèves.