Public concerné
Bibliothécaires, Enseignants de 1ère - 2ème - 3ème secondaires, ordinaire et spécialisé, Enseignants du fondamental ordinaire et spécialisé, Membres du personnel scolaire ordinaire et spécialisé
Description

Objectifs:

Le conte ?  Dès que vous entendez ce mot magique, le «Il était une fois», des souvenirs, des images, des émotions montent quelque part en vous.  Vous savez que l’heure du conte représente un moment privilégié qui favorise le retour au calme, génère un sentiment d’apaisement et facilite la concentration de tout auditoire, qu’il soit composé d’enfants, d’adolescents ou d’adultes.

Vous devinez l’importance de raconter des contes aux enfants avec leurs effets significatifs sur le développement de l’imagination,

de la créativité et la gestion des peurs.

Et vous vous demandez : pourquoi ?  Qu’est-ce que le conte ?, Qu’est-ce qui se passe durant le moment conté ?, Comment raconter ?, Est-ce qu’on raconte n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment ?, Et que faire avec les magnifiques livres de contes illustrés ?, Et les comptines ?, Et les formulettes ?

Et vous avez envie d’aller plus loin, de manière pratique, dans le pays du conte, pour vous-même et pour votre profession.

 

  • Prendre conscience de l’importance et du plaisir de raconter des histoires ; se familiariser avec le conte, ses particularités et sa signification pour soi et son public dans le métier
  • Approcher le récit conté dans ses caractéristiques de base : langage, oralité, imaginaire
  • Découvrir l’enjeu et le fonctionnement de l’oralité ; prendre conscience de ses richesses personnelles (verbales, vocales et imaginatives) trop souvent insoupçonnées
  • Se rendre compte que le travail sur le conte passe par un temps de créativités verbales et non verbales : jeux d’humour et de confiance en soi, gestion du stress, présence
  • Donner des pistes concrètes d’animations à partir du conte, de l’acte de raconter

 

  • Cette formation est conçue comme une approche de base pour donner des outils pratiques directement utilisables sur le terrain.

Contenus:

  • Un «bain de contes» pour entrer dans le monde du conte
  • Des jeux qui mettent en évidence les différents aspects de l’acte de raconter (respiration, voix, rythme, créativité verbale et imagination)
  • Un travail sur le passage de l’écrit à l’oral : le texte de l’histoire est destiné à être dit et vu : les règles de l’oral ne sont pas celles de l’écrit ; recherche du pourquoi et du comment
  • Des exercices de mise en situation où chacun est amené à raconter une petite histoire
  • Et tout au long de la formation, présentation de certains outils (albums, recueils, jeux, cartes,…) pour permettre aux participants de se faire une idée de la production actuelle, de prendre connaissance de certaines références utiles