Notice: Undefined variable: statusTemplate in /var/www/vhosts/16/107341/webspace/httpdocs/ispb-bruxelles.org/wp-content/themes/ISPB-theme/single-formation.php on line 58

Public concerné
Enseignants, Membres du personnel scolaire, du fondamental et du secondaire, ordinaire et spécialisé, Personnel CPMS
Description

Objectifs:

La formation permettra aux participant(e)s de s’approprier différents jeux qui invitent à questionner les notions de coopération
et de compétition (méthodologie d’animation, ressorts pédagogiques déployés, exploitation possible dans une séquence
didactique, analyse des enjeux philosophiques et des différentes postures de jeu possibles).

Les dispositifs exploités durant la formation sont réalisables avec peu de matériel ou en employant des matériaux de
récupération. Les participants repartiront avec un répertoire d’une cinquantaine de jeux coopératifs.

Contenus:

Envie de découvrir comment approcher la coopération et les habiletés du vivre ensemble par le jeu ? Cette formation est faite
pour vous.

Pourquoi apprendre à coopérer ? Pour reprendre Piaget : «Un individu gagne en autonomie intellectuelle à coopérer avec les
autres et sera d’autant plus apte à coopérer qu’il sera autonome». Appendre à coopérer revient donc à développer nos
compétences à nous entendre et à coordonner nos actions. L’objectif didactique est aussi de favoriser la décentration. Plus
spécifiquement dans le contexte scolaire, l’exercice de la citoyenneté ne saurait s’apprendre de façon uniquement théorique. Il
nécessite la mise en œuvre de principes pédagogiques reconnaissant l’élève comme un individu à part entière en relation avec
les autres. La pédagogie coopérative au travers des structures qu’elle institue, des pratiques pédagogiques qu’elle met en œuvre
et du tissu relationnel sur laquelle elle s’appuie permettra à l’enfant d’exercer activement sa vie de citoyen engagé dans un
processus démocratique au sein des cours. La coopération est donc un levier pour la démocratie. Apprendre en coopération est
la condition pour installer un débat d’idées, le conflit de la pensée. Vivre la divergence comme une possibilité de créativité
permet aux élèves d’exercer activement de véritables responsabilités dans le cadre de l’institution démocratique d’une classe
«coopérative».

Les participant(e)s seront amené(e)s à vivre différentes expériences de jeu qui ponctueront la journée. Les jeux seront suivis
d’un débriefing théorique : explicitation des enjeux pédagogiques et des outils méthodologiques pour approfondir l’expérience
du jeu.